Message du président

En 2016, dans un contexte de maintien de bas prix du pétrole, nos clients, les compagnies pétrolières et gazières, ont continué à réduire fortement leurs investissements.  Cette contraction de notre marché accessible, particulièrement significative dans le secteur de l’amont où opère notre branche gaz,  a impacté le chiffre d’affaires et les résultats du Groupe.  Notre chiffre d’affaires s’est ainsi établi à 319 M€, en repli de 24% par rapport à 2015.               

La baisse du volume d’activités a pesé sur la rentabilité du Groupe, mais avec des résultats contrastés entre les deux branches. La branche Fours a fait preuve de résistance avec un taux de marge brute de +13,2% et un taux de marge opérationnelle courante de +3,0 %.
La branche Gaz, en revanche, a enregistré un taux de marge brute en baisse marquée, en raison à la fois de difficultés d’exécution sur certains projets et d’un niveau important de sous-charge, et affiche une perte opérationnelle courante de -10,6%. Le résultat opérationnel courant du Groupe ressort proche de l’équilibre.
 
Dans ce contexte de crise prolongée du secteur, nous avons décidé en 2016 d’intensifier nos efforts de réduction de coûts en lançant un plan de restructuration. Ce plan, qui s’est notamment traduit par une réduction d’environ 15% de nos effectifs, nous a permis d’alléger significativement notre structure de coûts fixes et de nous adapter ainsi à l’environnement actuel de prix bas des hydrocarbures.
 
Malgré cet environnement de marché difficile, nous avons réalisé en 2016 une solide performance commerciale avec un montant de 330 M€ de prises de commandes fermes,  15% de plus qu’en 2015. Nous avons ainsi réussi à maintenir notre carnet de commandes à un niveau stable de 411 M€* au 31 décembre 2016, à comparer à 400 M€* au 31 décembre 2015.
 
Enfin, nous nous réjouissons du succès de l’offre publique d’achat volontaire déposée par Axens sur les actions Heurtey Petrochem. Axens, filiale d’IFP Energies nouvelles, est un des leaders mondiaux dans le domaine des technologies pétrolières et gazières pour les industries du raffinage, de la pétrochimie, du gaz et des carburants alternatifs. Ensemble nous formerons un groupe industriel et technologique de référence, offrant un portefeuille de solutions élargi, une couverture géographique étendue et doté de moyens financiers accrus pour développer nos différents métiers. Nos activités sont complémentaires, nous offrons aux mêmes clients et nous sommes convaincus que le rapprochement de nos deux groupes constituera un avantage clé dans le marché actuel.
 
Grâce au rapprochement avec  Axens, associé à l’allègement de notre structure de coûts, nous sommes aujourd’hui bien positionnés pour répondre aux enjeux d’un marché pétrolier qui  devrait rester difficile en 2017.
                                                                                                
Dominique HENRI, Président Directeur Général